Le Collectif

À l’origine du projet, un groupe d’acteurs du spectacle vivant engagés depuis longtemps dans la mise en oeuvre d’actions d’éducation artistique et culturelle en Vaucluse. Ce groupe, réuni à l’initiative de Didier Le Corre, directeur de La Garance-Scène Nationale de Cavaillon, a travaillé depuis le printemps 2014 pour concevoir un projet de Recherche-action destiné à être porté par un Collectif.

La dizaine de membres de ce groupe constituent le Comité de Pilotage du projet. Ils sont issus de quatre structures culturelles vauclusiennes :
→ La Garance – Scène nationale de Cavaillon
→ L’association Éveil Artistique des Jeunes Publics – Avignon
→ Le Théâtre des Doms – Avignon
→ Le Vélo Théâtre – Apt

Ils ont associé à leurs premières séances de travail une enseignante-chercheur de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse qui, au titre de l’Équipe de Recherche du Laboratoire Culture et Communication de cette université, a été sollicitée pour appuyer scientifiquement le projet.

Pourquoi un Collectif départemental ?

Pour associer chercheurs universitaires, acteurs culturels, artistes, élus et techniciens des collectivités territoriales (Communes, Communautés de Communes, Département, Région), représentants des services de l’État (Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC PACA), Ministère de l’Éducation nationale : Rectorat, Inspection académique, Université, responsables d’établissements, enseignants…), dans une démarche collective de Recherche- action.
L’échelle du département est apparue aux initiateurs de ce projet comme la plus pertinente, car elle regroupe sur un territoire restreint tous les niveaux de décision politique a priori impliqués dans la mise en oeuvre d’un processus d’éducation artistique et culturelle, et offre la meilleure proximité entre acteurs et décideurs.

Avec quels objectifs ?

→ Proposer un projet territorial cohérent, partagé et à vocation pérenne, qui prenne en compte la personne dès la petite enfance jusqu’à l’âge adulte et participe ainsi à la démocratisation de l’accès à la culture.
→ Valoriser la création contemporaine pour l’enfance et la jeunesse et contribuer au repositionnement du spectacle vivant qui leur est destiné, en les inscrivant durablement, à l’échelle du territoire de Vaucluse, dans les politiques publiques d’éducation artistique et culturelle.